Code Animal – Bilan de l’année 2020

Avant-propos

Code animal a été créée en 2001.
Début 2019, le fondateur de Code Animal, Monsieur Franck Schrafstetter, décide de confier l’association à une nouvelle équipe menée par Alexandra Morette, la présidente.
Le travail qui a été accompli pendant toutes ces années est incommensurable. L’association a été l’une des premières à alerter sur les problématiques relatives à la captivité des animaux sauvages utilisés dans les divertissements.
Depuis Code Animal travaille sur ses domaines d’expertise de manière rigoureuse et fondée que ce soit dans les industries des zoos, cirques avec animaux ou la possession des animaux sauvages par les particuliers.
Toujours entièrement composée de membres bénévoles, nous avons à cœur de perpétuer le travail et la philosophie de l’association.

L’équipe se compose notamment aujourd’hui de :

  • Alexandra : Présidente de Code Animal, en charge des campagnes et de la sensibilisation politique.
  • Sophie : Vice-présidente et vétérinaire, Sophie travaille sur le réseau international d’acteurs de la protection animale sur la faune sauvage captive et libre.
  • Nicolas : en charge des comptes de l’association
  • Dorine : Responsable des bénévoles et suivi des missions de Code Animal et Secrétaire
  • Bastien : en charge des sites internet et petits problèmes informatiques
  • Marion : En charge du pôle Europe via notre partenaire Eurogroup for Animals
  • Pénélope : Responsable des relations presse
  • Margaux : aide sur la communication de Code Animal
  • Céline, Aurélie & Sarah : gestion des visuels et graphistes pour Code Animal
  • Emmanuel : relecteur et correcteur des textes de Code Animal
  • Tous nos rédacteurs de talent pour les articles du site internet : Camille, Lucie, Mickaël, Tiphaine, Julie, Florence, Sonia et tous les autres !
  • Tous nos enquêteurs et pisteurs qui nous permettent de compléter les dossiers et le suivi des animaux !

Photo crédit : Pixabay

Nos grandes victoires :

  • Le sauvetage des macaques de Java à Nancy et la position de Nancy sur la captivité au zoo de la Pépinière

Une très belle victoire en décembre pour l’équipe de Code Animal et ses petits singes du zoo de Nancy qui vont avoir une nouvelle vie. Le 22 décembre, Code Animal, en collaboration avec la mairie de Nancy et notre partenaire, la Fondation 30 Millions d’Amis, a organisé le transfert des 9 macaques de Java vers le refuge en Belgique, Natuurhulp Centrum. Ils vont tous bien et sont actuellement en quarantaine pendant quelques mois. Nous sommes toujours en recherche d’un endroit définitif pour ces animaux, nous espérons qu’ils iront dans un sanctuaire !

Revoir le sauvetage
  • Des villes qui se positionnent pour des cirques sans animaux !

Malgré les annonces, Code Animal continue son combat auprès des élus locaux pour des cirques sans animaux et demande à la Ministre de la Transition Ecologique, Barbara Pompili d’appliquer les mesures annoncées le 29 septembre dernier avec un plan d’action et un calendrier. En décembre de nouvelles grandes villes demandent au Gouvernement l’application de ces mesures. Nous tenons à remercier tous les élus qui ont été à l’écoute de nos demandes et avec qui nous avons énormément travaillé ! Depuis le lancement de notre campagne, il y a quelques années maintenant, ce sont plus de 430 villes qui veulent une interdiction des animaux sauvages dans les cirques ! Code Animal a été pionnière sur cette campagne avec l’impulsion de la Fondation 30 Millions d’amis en 2019 et la vague verte des municipales ainsi que la charte L214 pour les animaux. Nous n’avons jamais eu autant de retours positifs sur notre campagne ! Cette année nous avons pu nous focaliser sur les grandes villes qui ont répondu présentes : Marseille, Bordeaux, Melun, Clermont-Ferrand, Nice, etc.

Voir la liste des villes engagées
  • La Région Centre Val de Loire qui se positionne pour des cirques sans animaux

À la suite de nos sollicitations et à notre travail en collaboration avec les élus écologistes du conseil régional, nous avons le plaisir de vous annoncer que la région Centre se positionne pour des cirques sans animaux ! C’est une première en France métropolitaine ! Elle demande au Ministère de la Transiton Ecologique une réelle application des annonces faites par la Ministre Barbara Pompili le 30 septembre dernier avec la mise en place concrète d’un calendrier et d’un plan d’action.

Comprendre notre campagne
  • Tigerwold est fini au zoo d’Amnéville

Le 17 novembre 2020, le zoo d’Amnéville annonce (enfin !) la fin de son spectacle avec les tigres “TigerWorld”. Même si Code Animal se réjouit de cette nouvelle, nous attirons aussi l’attention sur l’aspect économique de cette décision. Le zoo est depuis des années en grandes difficultés financières, arrêter ce spectacle permet une réelle économie. Code Animal avait d’ailleurs fait pression avec l’association Aves France pour que le zoo soit exclu de l’association européenne des zoos (EAZA). Nous avons fait un article récap’ sur nos combats contre le Tigerwold d’Amnéville.

Lire l'article
  • Tours rend hommage aux animaux sauvages dans les cirques à travers Fritz

La ville de Tours (37) a rendu hommage ce dimanche à l’éléphant Fritz tué au 20ème siècle parce qu’il s’est rebellé face à son oppresseur. Le jardin qui a vu ce drame portera désormais le nom de l’animal en hommage aux animaux sauvages captifs des cirques.

L’histoire a été magnifiquement réhabilitée par l’écrivaine Isy Ochoa dans son ouvrage “Fritz”.

Code Animal a travaillé avec Monsieur le Maire Emmanuel Denis pour que Tours se positionne pour des cirques sans animaux fin 2019. Nous avons également réussi à faire du Festival International du cirque en Val de Loire un festival sans animaux sauvages. Notre association est très engagée en local avec l’aide de militants et militantes.

Revoir notre campagne

Photo crédit : Pixabay

Nos avancées en France :

  • La France se positionne pour des cirques sans animaux

La Ministre Barbara Pompili l’a annoncé le 29 septembre 2020 il est désormais interdit de présenter au public des animaux sauvages dans les cirques. Fini les tigres, éléphants, lions, singes, zèbres, etc. sur les parkings des supermarchés, dans les camions ou dans les cages.
Code Animal était reçu le 2 octobre par Madame la Ministre à Paris pour discuter de l’application des mesures plus en détail.  Nous étions en collaboration avec des structures d’accueil et des associations et avons remis un plan d’action commun et concret.
Code Animal se réjouit de ces avancées en matière de condition animale. Cela faisait une quinzaine d’années que Code Animal se battait pour la liberté des animaux sauvages dans les cirques. Aujourd’hui il n’y a toujours rien de concret malgré les nombreux entretiens et réunions avec le Ministère de la Transition Ecologique. Nous souhaitons un calendrier clair et un plan d’actions concret !

Lire notre article
  • Les rendez-vous parlementaires.

Cette année Code Animal a rencontré une trentaine de parlementaires et nous avons été auditionnés dans des commissions parlementaires afin de faire avancer les intérêts des animaux sauvages exotiques en politique. Suite à ces entretiens, de nombreuses questions écrites ont été déposées par des députés et sénateurs et des rapports parlementaires soulèvent des questions que Code Animal porte comme la mise en place de la liste positive ou des structures d’accueil pour les animaux sauvages exotiques ou encore l’interdiction des animaux sauvages dans les cirques. Nous sommes convaincus que la société doit changer en profondeur et nous souhaitons que nos dirigeants politiques se saisissent de ces questions. Nous faisons également partie de l’association CAP (Convergence Animaux Politique) qui facilite les liens et rencontres entre parlementaires et associations de défense animale et qui appuie nos revendications en parallèle.

  • Les deux propositions de loi discutées à l’Assemblée Nationale : LREM & Villani

Dans ce cadre, deux propositions de loi pour les animaux ont été déposées à l’Assemblée Nationale. C’est une première historique en France ! Le sujet de la condition animale est enfin politique et débattu par des parlementaires. Nous remercions le député Cédric Villani et son groupe EDS d’avoir inscrit pour la première fois une proposition de loi sur la condition animale. Malgré les débats lunaires et les arguments peu fondés de certains parlementaires, le Député a su exposer avec force la volonté de la majorité des français et françaises d’obtenir des avancées politiques majeures pour les animaux !  Espérons que la nouvelle proposition de loi LREM discutée fin janvier soit plus prise au sérieux.

Lire notre analyse
  • Annonce de la fermeture du zoo des 3 Vallées par la Ministre Barbara Pompili

Le 23 octobre 2020, suite aux annonces de la Ministre Barbara Pompili, la préfecture du Tarn annonce la fermeture administrative du zoo des 3 vallées. Ce fut une excellente nouvelle !

Code Animal a reçu énormément de signalements sur ce zoo depuis des mois. Nous avons pu monter un dossier d’une centaine de pages avec une plainte en cours.

Nous avons pu relever un certain nombre d’éléments qui nous posent problème : conditions de détention des animaux, sécurité, activités avec des animaux (nourrissage), etc.
En début de semaine, le zoo porte un référé devant le tribunal administratif pour contester la décision de la préfecture qui n’aurait pas été prise dans les règles. Ce référé a été remporté.
Code Animal continue de suivre le dossier et de pousser la plainte auprès des autorités pour que ce zoo ferme une bonne fois pour toute !

 

  • Le référendum pour les animaux

Pour la première fois en France, un référendum pour les animaux a été lancé ! Code Animal, aux côtés d’une vingtaine d’associations, soutient ce projet lancé par des personnalités comme notamment Hugo Clément. Code Animal a pu apporter son expertise sur l’article 5 concernant l’interdiction des spectacles avec des animaux sauvages. A ce jour, 146 parlementaires de tout bord politique soutiennent le RIP, il en faut encore 40 pour que ce projet puisse devenir réel et ouvert à la signature des citoyens et citoyennes.

Signer le référendum pour les animaux
  • Colloque sur la nécessité de créer des structures d’accueil pour la faune sauvage exotique

Comme vous le savez, le 8 octobre dernier, aux côtés de AAP et de Madame la Députée Claire O’ Petit, Code Animal organisait un colloque via l’application ZOOM : “Face à l’urgence : Créons des structures d’accueil pour la faune sauvage captive”. Nous continuons de travailler sur ce dossier et souhaitons notamment la mise en place de définitions et un encadrement sur ce qu’est un sanctuaire et un refuge pour la faune sauvage exotique. Pour celles et ceux qui n’ont pas pu visionner le colloque, nous vous avons préparé un compte-rendu.

Revoir le colloque

Photo crédit : Pixabay

Dans la presse & communication

  • Bilan presse

Régulièrement sollicitée par les médias pour son expertise, Code Animal est apparue une centaine de fois dans la presse écrite, à la télé, à la radio. Nous avons pu défendre les intérêts des animaux sauvages exotiques en France lors d’interviews ou de débats. 

Lire notre liste presse
  • Lancement de la boutique en ligne

Code Animal a lancé sa boutique en ligne pour les fêtes de fin d’année ! Elle est désormais à disposition de nos sympathisants pour des cadeaux qui soutiennent les animaux !

découvrir la boutique en ligne
  • Chapitre dans le livre Animal de la Relève et la Peste

Code Animal a eu l’honneur d’écrire sur la captivité des animaux sauvages dans les divertissements dans le dernier livre paru chez la Relève et le Peste.

Acheter le livre
  • Code Animal sur Lilo

Vous avez été nombreux et nombreuses à nous soutenir sur Lilo et nous vous en remercions ! Continuez de nous donner vos gouttes pour nous soutenir !

Aider Code Animal sur lilo
  • Bastien et son tour de France

Le projet de l’été était cette année consacré à Bastien et son tour de France à vélo de 2 000 kilomètres pour rendre visible le sort des animaux captifs, les « confinés à vie ».

Revoir le projet de Bastien
  • Tribune CAP

Cette tribune, initiative de Convergence Animaux Politique (CAP), demandait que le plan de relance du Gouvernement intègre pleinement la protection des animaux et de l’environnement. Un message clair : les aides apportées aux différents secteurs économiques doivent être conditionnées au respect de la condition animale, à la préservation de la biodiversité et à la limitation des impacts environnementaux. Code Animal s’associait à 56 organisations de protection des animaux et de la nature, 39 députés, sénateurs et députés européens, issus de 10 partis et groupes, 31 scientifiques et chercheurs et 22 personnalités publiques dans une tribune au Gouvernement français.

Lire la tribune de CAP
  • Code Animal rejoint Eurogroup for animal & le groupe wildlife

Cette année, Code Animal a rejoint le groupe de travail « wildlife » au sein de l’association européenne Eurogroup for Animals afin de porter le combat politique au niveau européen. Notre domaine d’expertise, les animaux sauvages exotiques, touche en effet des problématiques qui dépassent les frontières françaises et notre action doit être coordonnée avec d’autres acteurs européens : députés européens, commission européenne, associations et organisations européennes ainsi que des scientifiques.

  • Action commune et européenne pour demander la fermeture des marchés d’animaux sauvages

Code Animal s’associe à 241 autres organisations de la Protection Animale via une lettre commune à l’Organisation Mondiale de la Santé pour demander une interdiction mondiale permanente des marchés de la faune.
La lettre, initiative de World Animal Protection, demande qu’en plus de recommander une interdiction mondiale des marchés de la faune, l’OMS doit demander aux gouvernements d’interdire l’utilisation de la faune dans la médecine traditionnelle. 

Lire la tribune
  • Visite Elephant Haven & Le refuge de l’Arche

Pendant les courtes périodes de liberté nous avons pu nous rendre au sanctuaire Elephant Haven & au refuge de l’Arche pour découvrir les locaux et les acteurs de ces structures d’accueil dans le cadre de notre campagne.

  • Séjour en Sierra Leone

Sophie est partie en janvier 2020 pour découvrir le sanctuaire de chimpanzés, Tacugama en Sierra Leone (Afrique). Nous avons ainsi pu comprendre un peu plus la conservation d’une espèce emblématique dans son milieu naturel et les actions gouvernementales et associatives mises en place insitu pour protéger ces animaux. Au travers de cette expérience, nous avons pu consolider notre réseau d’acteurs internationaux pour la préservation des animaux sauvages.

Lire notre dossier
  • Nos articles et dossiers sur la faune sauvage

Cette année, nos bénévoles ont également passé l’actualité à la loupe et proposé des articles approfondissant les sujets !

Décrouvrir nos dossiers Lire nos actualités

Photo crédit : Pixabay

Nos enquêtes & révélations

  • Cirques
    Code Animal effectue un suivi des animaux captifs des cirques en France. Grâce à un réseau de bénévoles et l’aide d’autres associations, nous pouvons suivre l’itinérance des animaux et relever les manquements et aberrations en rapport avec leurs conditions de détention. Nous avons par exemple porté plainte contre la structure Jungle Park cet été qui semblait accueillir du public sans autorisation et permettait l’exposition des animaux du cirque Medrano et notamment les éléphantes Mina et Kamala. Nous avons également pu suivre les éléphantes des cirques en France et en Europe et creuser un peu plus leurs histoires.
    Code Animal a également travaillé avec l’association Gueule d’Amour à Mayotte pour le suivi des animaux du cirque Zavatta.

  • Zoo Orangerie de Strasbourg.

Nous continuons nos actions pour la fermeture du zoo de l’Orangerie de Strasbourg et sommes actuellement en discussion avec la mairie pour faire avancer ce dossier que nous espérons pouvoir clôturer en 2021 !

Signer la péition pour la fermeture du zoo de strasbourg
  • Les guépards dans les zoos en France

Dans le cadre de la remise en question de la captivité dans les zoos en France, Code Animal s’est penché de plus près sur le guépard. Animal emblématique, le guépard est l’une des espèces qui semble le moins adapté aux cages et au contact avec les humains. Nous avons pu travailler sur un dossier qui fait un travail bibliographique sur cette espèce et avons découvert d’énormes problèmes dans les conditions de détention de ces animaux. De plus et en parallèle de ce dossier, nous avons reçu des images de guépards qui meurent au zoo Bioparc à Doué la Fontaine.

Lire notre dossier guépards en captivité
  • Zoos en France
    Pendant les périodes hors confinement, Code Animal a pu cette année mener des enquêtes approfondies dans une quinzaine de zoos français. Ces enquêtes nous permettent d’alimenter nos dossiers pour nos prochaines campagnes.

Photo crédit : Pixabay

Ce que réserve 2021

  • Structures d’accueil pour la faune sauvage captive
    En France actuellement, aucun organisme public ne gère les animaux sauvages d’origine exotique quand ils sont saisis, récupérés sur la voie publique ou abandonnés. Nous souhaitons la création d’un statut juridique pour les refuges et sanctuaires accueillant des animaux sauvages exotiques, l’évolution des 3 zoos publics que sont le zoo de Vincennes, la Ménagerie de Paris et le Parc de la Haute Touche en structures d’accueil pour la faune sauvage captive, un groupe d’étude et de suivi sur la question au Ministère de l’écologie et un fond public pour le financement de ces structures
Signer la pétition pour la création de sanctuaires et refuges
  • Une campagne sur les NACs
    Devant l’engouement des particuliers d’avoir des animaux exotiques, Code animal alerte sur les dérives de cette mode, les conditions de détention des animaux, les filières d’achat, les réglementations européennes non unifiées, la réglementation française souvent non appliquée (et concrètement parfois inapplicable), les nombreux trafics et la perception même de l’animal. Nous souhaitons la mise en place d’une liste positive pour réglementer plus fortement l’exploitation des animaux sauvages, parfois en voie de disparition dans les milieux naturels.
Signer la pétition pour la mise en place de la liste positive
  • Une campagne sur les zoos en France
    Enquêtes sur le terrain, données chiffrées…nous souhaitons mettre en évidence que derrière le discours bien établi sur le rôle primordial des parcs animaliers sur l’éducation du public, la conservation des espèces et la recherche, le zoo reste avant tout une entreprise commerciale dont le but est de générer des profits et cela souvent au détriment du bien être et du respect animal. Nous souhaitons démontrer qu’une autre approche est possible et que d’autres modèles en Europe et dans le Monde ont déjà été initiés avec succès.

Photo crédit : Pixabay

Merci à vous

Nous tenons également à vous remercier chacun et chacune d’entre vous pour nous suivre et nous soutenir dans nos combats contre la captivité des animaux sauvages dans les divertissements.
Nous souhaitons également remercier nos bénévoles qui travaillent avec nous et qui nous permettent d’aller plus loin dans nos actions.
Merci aussi à nos enquêteurs de terrain qui surveillent sans relâche leur secteur et nous transmettent les informations et images qui nous permettent de travailler sur nos dossiers.

Code Animal a toujours besoin de bras ou d’autres soutiens ! N’hésitez pas à nous contacter par email : info@code-animal.com

Alexandra Morette