Eléphanteaux

A la demande de Code animal, la députée Laurence Abeille a déposé une question parlementaire à l'attention de la ministre de l'Ecologie concernant la capture d'éléphanteaux pour zoos et cirques français

Question écrite
  • Antibes : naissance d’un ours polaire dans un frigo nommé « Marineland »

    Antibes : naissance d’un ours polaire dans un frigo nommé « Marineland »

  • Code animal porte plainte contre le zoo d'Ozoir la Ferrière

    Code animal porte plainte contre le zoo d'Ozoir la Ferrière

Campagne cirques

Campagne cirques

L’animal dans un cirque est contraint de survivre dans un milieu parfaitement inadapté à sa nature. L’exiguïté des cages, l’impossibilité de fuir, de former un groupe social équilibré et de développer une panoplie de comportements propres à son espèce, sont autant de facteurs de souffrances qui lui rendent l’existence particulièrement pénible.
Read More
Campagne delphinariums

Campagne delphinariums

La captivité ne pouvant répondre aux besoins des cétacés – espace (les dauphins peuvent parcourir 100km en une journée), groupe social (très complexe) … – les dauphins souffrent de stress et présentent souvent des anomalies comportementales, des pathologies, et meurent prématurément.
Read More
Campagne zoos

Campagne zoos

Pour nous "divertir", les millions d'animaux sauvages, dont certains en voie de disparition, passent leur vie sous le contrôle de l'homme. L'alibi pour de tels agissements: la conservation et la pédagogie. Les parcs zoologiques justifient une exploitation qui pourtant se doit d'être questionnée, tant sur la forme, que sur le fond...
Read More
Campagne Nac

Campagne Nac

Qu’il s’agisse d’animaux élevés en captivité ou capturés dans la nature, ce sont des ANIMAUX SAUVAGES !! Leurs besoins sont ceux qu’ils auraient eu à l’état sauvagel et cela rend la captivité extrêmement compliquée.
Read More

Antibes : naissance d’un ours polaire dans un frigo nommé « Marineland »

L’ourson, nouveau « produit » star du parc de loisirs aquatiques, est né en novembre dernier. Une fierté pour le Marineland, qui en profite pour mettre en avant sa contribution à la préservation de l’espèce. « Préservation », vraiment ?

Un ours polaire en liberté.

Un ours polaire en liberté.

Début février, le Marineland d’Antibes (Alpes-Maritimes) s’est félicité de la naissance d’un petit ours polaire, en novembre 2014 : « La reproduction des ours polaires est un enjeu essentiel pour le parc et pour leur préservation. Ils sont les ambassadeurs d’une espèce très menacée par le réchauffement climatique mondial et la fonte de la banquise, qui impactent leur écosystème. »

Raspoutine, le père de l’ourson, est né en Russie avant de rejoindre le zoo de Nuremberg (Allemagne) en 2008. Flocke, la mère, est née en décembre 2007 au zoo de Nuremberg et a rapidement été séparée de sa mère, Vera, qui menaçait de la tuer. Deux autres oursons sont morts quelques semaines après leur naissance. Ce comportement anormal d’une mère vis-à-vis de sa progéniture est le résultat d’un état de stress lié à la captivité : ne pouvant protéger leurs petits, les animaux préfèrent leur donner la mort. La petite Flocke, alors qu’elle n’avait que 1,7 kg, a été élevée au biberon artificiel sous lampe infrarouge avant d’être transférée en 2010 sous le soleil d’Antibes, au Marineland, vaste complexe de loisirs aquatiques.

Ennui, stress et touristes

Ce nouveau venu sera incapable de chasser ou de survivre dans son milieu d’origine. Aussi, aucune réintroduction ne peut être envisagée. Les ours captifs passent toute leur vie dans un décor climatisé, sans phoques, sans banquise, sans climat arctique, sous le regard scrutateur de milliers de personnes. Pour atténuer l’ennui et le stress nés de ces conditions de vie, les soigneurs tentent d’enrichir le milieu des ours, par exemple en cachant de la nourriture. Un pis-aller, un pansement sur une détention sans fondement.

Read More

Communiqué de Presse : 15 éléphanteaux capturés au Zimbabwe pour des cirques et zoos français

Lire le Communiqué de Presse du 22/01/2015 >>

Code Animal a d’ores et déjà écrit à Ségolène Royal, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie afin de lui demander de renoncer à toute autorisation de vente d’animaux prélevés à l’état sauvage. Des questions écrites ont également été posées en séance à l’Assemblée nationale. Des initiatives soutenues pleinement par la Fondation 30 Millions d’Amis

Lire l’article de la Fondation 30 Millions d’Amis

Réponse de la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal (05/02/2015) >>

 

“En réponse à une question, qui lui a été posée, Ségolène Royal précise qu’elle n’autorisera pas d’importations d’éléphants du Zimbabwe dans le respect de la condition animale et la préservation de la biodiversité.

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, indique qu’aucun permis d’importation français n’a été délivré ni demandé concernant des éléphants du Zimbabwe. En tout état de cause, si un tel permis était demandé, elle n’y donnerait pas de suite favorable.”

Code Animal restera bien entendu vigilant afin que cet engagement soit tenu et à ce que cirques et zoos ne puissent contourner cette interdiction.

Code animal interpelle le boncoin sur les Nouveaux Animaux de Compagnie

l’Association Code Animal s’est intéressée aux annonces NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) parues sur le site leboncoin.fr durant tout un mois, pour la région Alsace; en comparant les pratiques des annonceurs et le règlement de diffusion, plusieurs infractions ont été relevées. 

L’association a envoyé son rapport au directeur de publication du site en lui demandant de prendre des mesure à court terme afin de mieux contrôler les annonces avant leur diffusion. De plus, l’association insiste pour que soit abandonné à terme ce type d’annonces qui d’une part facilite de manière indirecte le trafic d’animaux sauvages et d’autre part réduit l’animal sauvage à un simple produit de consommation au même titre qu’une voiture ou une étagère …

 

code-animal-interpelle-le-boncoin

 

Code Animal intervient en faveur de l’éléphante Samba

europe-elephant-samba-dec11Le procès de Max Aucante, propriétaire du cirque International cirque d’Europe pour “homicide involontaire” s’est tenu le 30 juin au Tribunal Correctionnel de Meaux.  L’éléphante Samba (rebaptisée Tania) avait tué d’un coup de trompe un octogénaire dans un village de Seine-et-Marne.

Code Animal est intervenu avec un avocat auprès du Tribunal afin de demander à ce que l’animal ne soit pas abattu et a demandé sa saisie. La demande n’a pas été jugé recevable sur la base des faits d’homicide involontaire mais néanmoins il a été noté que l’association se proposait de récupérer Samba.

Le cirque pourrait écoper d’une amende de 800 euros … et ce sans remise en cause de la possession de l’animal.

Les différentes enquêtes de Code Animal montrent que Samba, lorsqu’elle n’était pas enfermée dans son camion, n’était séparée du public que par un simple fil électrique.

Code Animal envisage d’autres recours et de s’unir le cas échéant avec d’autres associations afin d’obtenir le retrait de Samba (Tania) pour qu’elle puisse enfin avoir un contact avec d’autres éléphants et ne subisse plus les numéros cruels comme le fait de marcher sur les genoux…

Voir la vidéo de Samba lors d’un spectacle à Orly : >>

 

 

 

Inscription à la lettre d’information de Code Animal

Vous désirez recevoir des informations concernant les campagnes de Code Animal, inscrivez-vous à la lettre d’information : >>  inscription

Code Animal porte plainte contre un couple de dresseurs d’ours

montreur ours

dresseur d’ours – France


L’association Code Animal vient de déposer une plainte auprès du Procureur de la République du Loir et Cher afin de dénoncer les mauvais traitements dont sont victimes les ours utilisés par des dresseurs d’ours du département. 

En effet, le couple détient 3 ours bruns Bony Micha et Glacha. Depuis plusieurs années ces animaux sont contraints d’exécuter des numéros contraires à leur physiologie naturelle, comme le fait de faire de la mobylette ou des tours d’équilibriste sur des ballons par exemple.

Depuis plusieurs années, Code animal travaille sur la mise en place d’une réglementation plus stricte et a obtenu avec l’aide d’autres associations l’abrogation de l’ancienne réglementation trop permissive datant de 1978.

Le nouvel arrêté du 18 mars 2011 bien qu’insuffisant a néanmoins apporté quelques avancées : ainsi pour tout animal sauvage ne sera toléré que les “actions, les performances et les mouvements que leur anatomie et leur aptitudes naturelles leur permet de réaliser et entrant dans le cadre des possibilités propres
à leur espèce (Art.34)”.

Selon Isabelle et Alain Boyaval, éthologues, spécialistes sur le comportement des ours noirs américains  et des grizzlis « les ours utilisés par ces dresseurs d’ours sont manipulés avec une barbarie impressionnante . Les tours utilisés sont du 3°niveau, ne absolument pas en corrélation avec la biologie des animaux. Ces animaux ne font jamais ce genre de tour dans la nature (monter sur des rouleaux, ballons, scooters, vélos…).

Connaissant parfaitement le sujet, nous affirmons que la violence ou la privation de nourriture sont obligatoires pour accéder à ces résultats.” Read More

ADI et Code Animal dénoncent le film “Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire “

Communiqué de Presse :

Animal Defenders International (ADI) et Code Animal blâment Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire‘ pour avoir utilisé un éléphant de cirque maltraité.

le-vieux-qui-ne-voulait-pas-fêter-son-anniversaire

Le film est réalisé par Felix Herngren et sortira le 28 mai dans les salles en France.

L’éléphant utilisé dans ‘Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire’, Vana Mana (qui porte aussi le nom Wana Mana), figurait précédemment dans une enquête de choc ou Adi avait infiltré incognito le Grand Cirque Britannique du Royaume-Uni. Vana Mana et ses compagnons, Sonja et Delhi, étaient battus par leur dresseur ainsi que leur toiletteur, et étaient enchainés pour de longues durées.

Le court métrage d’ADI suscita une révolte et les éléphants et leur dresseur quittèrent la Grande Bretagne après une saison. Delhi, qui boitait, est mort depuis. Vana Mana et Sonja sont toujours avec leur dresseur abusif, Lars Hölscher, à faire des tournées dans des cirques à travers l’Europe. Leur dresseur utilise maintenant des noms différents pour lui même et les éléphants.

L’année dernière, en Suède, Vana Mana et Sonja- désormais nommés Ghandi et Baby- étaient forcés par leur dresseurs à faire des représentations au cirque Skott. Après que leur identités aient été découvertes, le cirque Skott annonça qu’il n’utiliserait plus d’animaux sauvages. Read More

Conférence « Dolphinaria- Free Europe » – 2ème partie

La conférence “Dolphinaria- Free Europe” se poursuivit à la Whale Fest à Brighton (Royaume-Uni) les 14 et 15 mars puis à Bruxelles les 18 et 19 mars.

>> Voir la 1ère partie de la conférence

Plus de 300 cétacés captifs dans l’Union européenne…

Dans un premier temps, des représentants d’ONGs d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas, de Belgique, du Danemark, de Grèce, et de Suisse ont présenté, avec Code Animal pour la France, les situations des delphinariums dans leur pays respectifs devant des membres du Animal Welfare Institute, World Cetacean Alliance, Sosdauphins.org et bien d’autres. Read More

Conférence “Dolphinaria Free Europe” – 1ère partie

BLACKFISH

Code Animal s’est rendu au Parlement Européen de Strasbourg les 12 et 13 mars 2014 pour participer à la projection de BLACKFISH et à l’Intergroup  sur la captivité des cétacés dans les delphinariums européens (évènement organisé par ENDCAP).

ENDCAP

Intervenants:

Samantha Berg : ancienne dresseuse à Sea World qui a travaillé avec Tilikum

Dr Naomi Rose : biologiste marine qui étudie les cétacés depuis 20 ans

Niels van Helk : coordinateur EEP (EAZA) des tursiops  au delphinarium de Harderwijck (Pays-Bas)

Les orques et les dauphins ne peuvent pas survivre en captivité.

Nous avons ressenti que le sujet avait réellement été soulevé pendant ces deux jours. Les députés européens présents s’accordent sur le fait que les orques et les dauphins ne peuvent pas survivre en captivité. On leur administre d’ailleurs régulièrement  des antibiotiques et des antidépresseurs (Diazepam par exemple). Read More

Le commerce des animaux exotiques loin de diminuer

Trafic lézard cachés dans chaussettes

Trafic lézard cachés dans chaussettes

En l’espace de seulement trois jours, deux articles sont apparus dans des journaux britanniques sur la révélation de deux incidents differents d’un trafic de reptiles en voie de disparition, destinés à être vendus comme animaux domestiques.

Selon le journal the Independent, treize iguanes ‘incroyablement rares’ qui avaient été cachés dans des chaussettes par les contrebandiers ont été saisis par une équipe de douaniers à l’aéroport de Heathrow. Ces lézards en voie de disparition ont été découverts cachés dans une valise au Terminal Cinq de l’aéroport lorsque les agents ont arrêté deux femmes roumaines qui étaient arrivés à Londres en provenance des Bahamas . Read More