AU ROYAUME DES FAUVES : les dessous de la captivité des grands fauves aux États-Unis

UN REFLET DES DETENTEURS DE GRANDS FELINS AU ETATS UNIS

 Aux Etats-Unis 5000 à 10000 tigres vivent en captivité.

Il reste moins de 4000 tigres à l’état sauvage.

Netflix sort une nouvelle série de 7 épisodes intitulé Tiger King: Murder, Mayhem and Madness (Au royaume des fauves, en français) sur Joe Exotic et la captivité des grands fauves aux Etats-Unis.

Code Animal fait le point.

Joseph Allen Maldonado Passage ou Joe Exotic est un individu pour le moins excentrique, passionné de grands fauves et d’armes à feu.

Il résidait dans l’état de l’Oklahoma aux États Unis et a crée en 1999 le GW Exotic Animal Parc en hommage à son frère décédé; un parc animalier regroupant plusieurs espèces de grand félins à une époque où apparemment aucune législation n’existait concernant la détention de ce type d’animaux sauvages aux États Unis.

Un parc animalier donc amateur «fait maison» qui est passé au fil du temps de 2 tigres abandonnés à plus de 200 grands félins en captivité.

Il apparaît comme quelqu’un de marginal avec un ego et une personnalité hors normes, très borderline, il a été impliqué dans de nombreuses controverses comme abattre des chevaux pour nourrir ses fauves ou menacer et harceler Carole Baskin (fondatrice du sanctuaire Big Cat Rescue) sur des vidéos très explicites et violentes postées sur internet.

Ses contradictions sont aussi troublantes: il demande aux chasseurs de baisser les armes, il semble être absolument passionné de ces animaux mais en même temps revendique comme étant ses pires ennemis, les défenseurs de la cause animale, PETA etc.

Pendant des années il gagne sa vie et de quoi entretenir son parc par:

  • l’exposition de bébés félins dans des centres commerciaux, mis à disposition de dizaines de personnes pour les manipuler et prendre des photos
  • la reproduction, la vente illégale et la livraison d’innombrables animaux juvéniles dans plus de 38 états aux EU
  • l’organisation de visites du parc et la création d’une boutique «giftshop» où sont vendus toutes sortes de produits dérivés de sa marque Tiger King
  • la production de show TV en ligne visant à augmenter sa popularité, attirer des visiteurs et donateurs
  • l’appel à du personnel sous qualifié, sous payé, logé dans des conditions insalubres qui sortaient pour la plupart de prison et n’avaient pas forcement d’autres options.

On découvre par la suite sa principale ennemi Carole Baskin, la fondatrice du sanctuaire de grands félins à but non lucratif en Floride soutenue par PETA.

Le portrait de Carole Baskin dans le documentaire laisse apparaître quelques zones d’ombres.

A 18 ans elle épouse un millionnaire nommé Don Lewis, ensemble ils créent en 1992 le Wild life On Easy Street, un concept de chambres d’hôtes où il était possible de passer la nuit avec de jeunes chats sauvages…

En 1995 reconnaissant leur maladresse, le sanctuaire devient une organisation but non lucratif.

Des tensions et désaccords se développent tout de même entre les deux époux, Don avait une vision lucrative de leur activité et voulait reproduire les animaux tandis que Carole, elle, profitait qu’il ait le dos tourné pour stériliser les fauves.

En 1997, Don disparaît mystérieusement sans laisser de trace, une enquête est ouverte et beaucoup de personnes dont Joe Exotic et la famille de Don sont convaincus de la culpabilité de Carole, accusée de vouloir récupérer la fortune de son mari et régner en paix sur le sanctuaire.

L’enquête n’a rien donné et Don Lewis est déclaré mort.

Carole a poursuivi son combat et a attaqué Joe et les autres propriétaires-exploitants de tigres de trafic illégal d’animaux sauvages, elle les accuse de créer le problème en reproduisant et en distribuant ces félins à des propriétaires privés peu scrupuleux ou inconscients, «ils les reproduisent pour une vie en cage».

Elle, règle le problème en récupérant ces félins abandonnés ou mal traités.

Elle les accuse également d’être des bombes à retardement considérant qu’il est dangereux que de telles quantités de félins soient détenus un peu partout aux EU par des amateurs, non loin des habitations et des riverains.

Joe Exotic et les autres éleveurs-exploitants d’animaux de zoos, se défendent en assurant que ce sont eux les vrais défenseurs de ces animaux sauvages.

En effet, ils prétendent sensibiliser et marquer les visiteurs en exposant les félins hors cage et en leur permettant de les toucher et les côtoyer de prêt. Ainsi ils seraient plus concernés par le sort de ces animaux et seraient prêts à aider la cause financièrement, comme l’exprime Doc Antle (célèbre éleveur-exploitant d’animaux de zoo en Caroline du Sud «créer un lien entre les gens et le monde sauvage et ouvrir leurs cœurs et leurs portefeuilles pour qu’on puisse faire notre travail de conservation au niveau mondial».

Doc Antle est directeur du Myrtle Beach Safari et du fond pour les espèces rares.

Le but de son parc est que les visiteurs aient une expérience interactive avec des animaux hors cages (en laisse sauf les plus jeunes).

Il prétend être l’éleveur numéro un d’animaux sauvages, il a supervisé des animaux sauvages lors de la réalisation de plusieurs films hollywoodiens connus et est convaincu que Carole Baskin et les défenseurs de la cause animale l’attaquent car ils seraient jaloux de sa renommée.

Il est aussi connu pour être marié à plusieurs femmes et pour embaucher des adolescentes pour travailler à ses côtés dans son zoo. Ces filles sont logées sur place, travaillent de 8hr à minuit, elles sont renommées et habillées par Doc.

L’une d’entre elle qui ne travaille plus dans le parc témoigne de journées harassantes, de pressions sexuelles pour pouvoir réussir. On lui aurait même prévu à l’emploi du temps une implantation mammaires sans la prévenir plus que ça… elle aurait accepté pour bénéficier des jours de repos qui en suivaient tellement elle était fatiguée.

Doc Antle est le modèle de Joe Exotic, il a essayé de reproduire ”l’œuvre” d’Antle, seulement on s’aperçoit de différences de moyens dans la gestion des deux parcs.

Par exemple Doc Antle affirme que nourrir un tigre lui coûte 10000 dollars par an et par tigre tandis que Joe, lui, dit dépenser 3000 dollars par an et par tigre.

Le documentaire révèle que Joe possède un parc d’engraissement de vaches qui lui fournit 5 à 7 vaches par jour, on voit aussi qu’une grosse partie de la nourriture des félins provient d’invendus de supermarchés et d’animaux destinés à l’équarrissage, on lui apporte par exemple les animaux retrouvés écrasés au bord des routes etc… 

Si on recherche d’ailleurs sur internet le GW Exotic Animal Parc, il est dit que le parc est autorisé par l’état de l’Oklahoma comme une installation d’équarrissage.

Carole a continué son combat pour ”offrir le meilleur abri aux félins dont elle à la charge et pour mettre fin à l’abus de ces animaux en captivité et empêcher leur extinction à l’état sauvage”.

Avec son mari Howard Baskin, elle travaille avec des organisations de défense des droits des animaux comme PETA pour mettre fin à la propriété privée des grands félins.

Ce combat a pris une toute autre ampleur en 2011 quand Carole a fait condamner Joe Exotic à lui verser une somme d’un million de dollars pour avoir usurpé le logo et le nom de Big Cat Rescue et pour avoir organisé des spectacles sous ce nom.

Ceci avait porté préjudice à Carole car beaucoup de personnes confondaient les deux activités et pensaient que Big Cat Rescue exploitait également les animaux.

Suite à cette condamnation Joe Exotic ruiné et haineux a multiplié les menaces de mort publiques (vidéos de menaces et mises en scène macabres en ligne) à l’encontre de Carole.

Dans le même temps Jeff Lowe, un businessman sombre, fils de gérant de cirque, ex condamné pour avoir frappé et étranglé sa première femme et pour avoir transporté dans bébés félins dans des valises en direction de chambres d’hôtel à Vegas a pris contact avec Joe pour lui proposer une association en tant que business partenaires.

Jeff Lowe prétend vouloir aider Joe à garder son zoo afin qu’il ne tombe pas entre les mains de sa rivale Carole Baskin, il a donc racheté le zoo afin qu’il ne le perde pas.

Mais de nombreuses tensions ont commencé à naître entre Joe et de nouveaux membres de l’équipe qui refusaient de lui obéir car il n’était plus le patron.

Joe et Jeff ne s’entendaient pas particulièrement bien non plus.

Le coup final a sonné quand l’ego surdimensionné de Joe l’a mené dans une campagne politique surréaliste qu’il a financé avec l’argent du zoo, pendant que Lowe était en déplacement à Vegas.

Incriminé par des enquêtes de police dues à ce financement illégal de campagne, Jeff Lowe furieux s’en prend à Joe Exotic et le vire du site.

Sur le conseil d’un de ses amis businessman James Garretson, Jeff décide de collaborer avec les autorités fédérales afin de faire tomber Joe pour préméditation de meurtre en échange d’une immunité.

Jeff et sa femme décide de fermer le zoo et d’en ouvrir un nouveau pour se détacher du passé controversé de Joe Exotic, le zoo est censé ouvrir courant de l’été 2020.

Ils ouvrent également les portes du domaine de Joe aux autorités, d’autres enquêtes s’ouvrent, des os de tigres ont été retrouvés et déterrés.

Joe Exotic écope finalement d’une peine de prison de 22 ans, pour les chefs d’accusations suivants:

  • meurtre commandité
  • abatage de 5 tigres de son parc
  • vente de tigreaux et lionceaux

Beaucoup de gens pensent que Jeff  Lowe a piégé Joe car c’est un businessman agile qui est arrivé au moment opportun et a réussi à se débarrasser de Joe par un coup monté et en collaborant pour son arrestation.

Une fois emprisonné, Joe Exotic a décidé de collaborer avec PETA et dénonce les personnes responsables de trafic d’animaux sauvages et de mauvais traitements aux EU.

Il a notamment accusé Doc Antle de gazer ses tigres une fois devenus adultes donc non rentables et de les incinérer dans son crematorium personnel…

Carole et son mari Howard continuent leur bataille contre les éleveurs et exploitants de grands félins aux États Unis.

Deux autres portrait d’éleveurs-exploitants de grands félins aux EU:

  • Mario Trabruae, Miami: ami de longue date de Doc Antle, il a été condamné pour trafic de drogues et complicité de meurtre. Il possède une collection privée de guépards, léopards, tigres, jaguars noirs, léopards des neige, nébuleuses… il fait apparemment aussi du trafic d’animaux, un ex employé évoque même qu’ils faisaient passer de la drogue en la cachant à l’intérieur de serpents qu’ils ouvraient pour y cacher la drogue et recousaient ensuite, impliquant un risque mortel sérieux pour ces serpents.
  • Tim Stark, créateur de Wildlife In Need, Indiana: “si les gens sont inquiets pour les tigres, ils n’ont qu’à faire des dons à des endroits comme ici où on les élève. Quel est la première chose à faire pour protéger une espèce menacée d’extinction? En faire naître plus!”

Au vu du problème à plus grande échelle, le Congrès travaille actuellement sur une proposition de loi « H.R.1380 – Big Cat Public Safety Act »  interdisant la possession des grands fauves comme les tigres ou les lions aux personnes non qualifiées. Cela permettrait également de voir disparaitre les entreprises permettant aux particuliers de pouvoir entrer en contact avec les fauves via selfies, promenades et caresses, etc. Ce reportage permet de donner un contexte à ce projet législatif.

En France, ces derniers temps le trafic de bébés fauves est en augmentation.

 

Ce que vous pouvez faire :

  • Ne pas soutenir le tourisme animalier ou autres activités de loisir qui utilisent les bébés fauves et animaux en général.

  • La captivité n’est pas un spectacle.

Lucie  C.

 

Article à lire (en anglais) pour aller plus loin : https://www.nationalgeographic.com/animals/2019/11/tigers-in-the-united-states-outnumber-those-in-the-wild-feature/ 

https://www.nationalgeographic.com/animals/2019/11/map-shows-tiger-trade-in-united-states-feature/