Kévin est un… amateur d’anaconda.

    Caïman à lunettes - Photo by Luna04
Caïman à lunettes – Photo by Luna04

Le 5 janvier 2011, kévin Dorangeville a comparu devant le tribunal de Saint Quentin (Aisne)  pour avoir, le 11 juillet 2010, présenté “en public” au bar “Le Pulp”, ses animaux : un caïman à lunettes, un anaconda jaune et une mygale.

Les reptiles et autre arachnide, devaient servir à faire de la publicité au bar et ont été manipulés par le public, ce qui a fait l’objet de photos publiées sur internet. Kévin, possédait ces animaux depuis environ 10 ans et bien que connaissant la nouvelle loi – depuis 2004, le code rural précise qu’il est interdit de posséder et d’exhiber ce type d’animaux sans avoir un certificat de capacité (consulter les législations en vigueur) – avait préféré l’ignorer. Il a été poursuivi pour “défaut de certificat de capacité” et la gérante du bar, Soraya Guerguet , l’a été pour “ouverture non autorisée d’établissement non domestique”. Le procureur a requis contre eux des peines d’amende. Déjà, les animaux ont été retirés à Kévin. Le verdict sera connu le 15 février prochain.

Espérons qu’après ces mésaventures, peut-être qu’un jour, Kévin :

  • comprendra que posséder ces animaux pour son plaisir participe au pillage de la nature et que c’est égoïste.
  • deviendra un vrai ami des animaux en les respectant, les protégeant et les laissant vivre en paix dans leur milieu d’origine.

Souhaitons que cette histoire serve de leçon à d’autres “Kévin” et propriétaires de lieux publics en les encourageant à ne plus posséder, ni exhiber d’animaux exotiques.

N. B. : Oui, c’est vrai, le jeu de mot du titre était facile, mais pas pire que celui de l’avocat Maître Antonini qui, pour la défense de la gérante du bar, a osé la tirade suivante : «Ma cliente est caïman innocente » !

M.-C. Détienne

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/bd/Ca%C3%AFman_%C3%A0_lunettes.jpgphoto caiman à lunettes