Des reptiles et des primates saisis à l’aéroport de Bangkok

Ouistiti découvert dans une valise
Ouistiti découvert dans une valise

De nombreuses espèces, cachées dans une valise, ont été saisies le 11 juillet 2012 par des autorités à l’aéroport de Suvarnabhumi à Bangkok en Thaïlande.

Parmi les 24 animaux vivants saisis, les officiers ont trouvé un ouistiti, 12 loris et 11 pythons. Selon un officier des douanes, ces animaux étaient destinés à être vendus en tant qu’animaux de compagnie.

La Thaïlande est un des noyaux du commerce international d’espèces animales.  Ce commerce est encouragé par une demande vorace pour des animaux de compagnie  toujours plus exotiques (article en anglais dans le  Bangkok Post) .

Les loris prennent une place importante dans le commerce illégal de faune. Par exemple lundi dernier, la police Thaïlande a confisqué 3 loris sur une plage près de Patong. Ces derniers servaient d’attraction pour les touristes qui pouvaient être pris en photo avec.

 Des loris destinés à alimenter le commerce des animaux de compagnie
Des loris destinés à alimenter le commerce des animaux de compagnie

Malgré la protection que leur apportent les règles nationales et internationales, les loris sont ouvertement vendus dans les marchés de faune sauvage et sur internet. Comme le souligne l’association TRAFFIC, cela montre la faible mise en œuvre de la loi.

Selon le directeur régional de TRAFFIC, William Schaedla, “Beaucoup reste à faire en Asie du sud-est pour limiter la demande insatiable pour les loris. Une mise en œuvre de la loi et des poursuites judiciaires sont cruciales pour la protection de ces espèces.  Si rien n’est fait, les loris vont finir comme de nombreuses autres espèces sauvages menacées par le commerce illégal de faune“.

Le mois dernier, des investigateurs de TRAFFIC ont observé 55 loris en vente dans deux marchés à Jakarta, Indonésie. Le sous-directeur général du département  des parcs nationaux, de la biodiversité et de la conservation des plantes en Thaïlande  estime qu’entre octobre 2011 et juillet 2012, les autorités du pays ont sauvé 12 332 animaux sauvages destinés au commerce illégal et ils ont arrêté 13 personnes en lien avec le ce commerce illégal . Parmi ces espèces, il y avait des tigres, des pangolins, des  ouistitis, des serpents, des tortues, des ours, des oiseaux et des primates comme les loris.

Informations traduites de l’article :  Pythons, lorises and a monkey seized at Bangkok airport, 11-07-2012TRAFFIC

Cordelia Britton