A la découverte des bonobos libres !

Dans le cadre de l’expédition bonobos, notre vice-présidente, le Dr Sophie Wyseur s’est rendue en juillet dernier au Congo Kinshasa et a pu faire partie de l’équipe d’une première mondiale, à savoir l’étude de bonobos sauvages sous le format de sciences participatives.

Les prochaines cessions, ouvertes à tous, se déroulent suivant le calendrier indiqué dans le lien suivant: https://www.vacances-scientifiques.com/Les-secrets-du-Bonobo-de-Bolobo-entre-fleuve-et-foret-du-Bassin-du-Congo.html

Il s’agit de recueillir des données sur les bonobos sauvages qui vivent dans la province de Bolobo, à un ou deux jours de pirogue à moteur de Kinshasa, et plusieurs heures de piste en 4×4 pour arriver au camp de base de la ferme de M’bou mon tour, siège de l’organisation du même nom. https://www.bonobosworld.org/fr/nos-actions/association-m-bou-mon-tour.

Il faut aimer se lever à 3 heures du matin, marcher de nuit à la lampe frontale dans la savane et la forêt en suivant les pisteurs pendant des heures, espérer (mais sans aucune certitude !) ne serait-ce qu’apercevoir un bonobo à la cime d’un arbre ou encore trouver des traces de leur passage…

Il faut aimer vivre sans confort, manger local, relativiser les imprévus… Il faut avoir envie de découvrir d’autres modes de vie, de pensée et partager le quotidien parfois très difficile des populations locales.

Photo Credit : Sophie Wyseur pour Code Animal

Mais quelle magie et quelle émotion de se retrouver dans l’obscurité la plus totale, au beau milieu de la forêt tropicale et d’entendre soudain les vocalisations d’un bonobo libre !

Quelle chance de pouvoir, après plusieurs heures de marche sur un terrain accidenté, pouvoir les observer à quelques mètres de distance, dans les branches, et les regarder interagir, manger, jouer, courir et sauter d’une branche à l’autre !

Stéphanie Philippe a été notre responsable pédagogique et logistique et a géré d’une main de maître tous les problèmes imprévus inhérents à une telle expédition dans un pays si peu touristique !

Photo Credit : Sophie Wyseur pour Code Animal

Elle est la fondatrice et présidente de l’ONG DROPS

Drops met en lumière des associations locales qui agissent dans la préservation de la biodiversité et elle promeut leur travail.

Son action s’articule sous 3 axes majeurs :

– sous forme d’un média « qui met en avant, sous forme de posts via les réseaux, ceux et celles qui oeuvrent pour la nature au sens large. »

– de documentaires in-situ : vidéos courtes en direct du terrain sur demande d’acteurs locaux. 

– d’expédition comme dans « la mission bonobos » où elle a encadré les volontaires sous la responsabilité d’OSI.

Photo Credit : Sophie Wyseur pour Code Animal
Photo Credit : Sophie Wyseur pour Code Animal