Ouvrages sur l’expérimentation animale, la recherche, la vivisection

« Animaux cobayes & victimes humaines »
Hélène Sarraseca – Danglès – 2006

Si la vivisection pouvait être l’un des rares moyens de faire progresser les connaissances il y a cent ans, il est temps aujourd’hui d’utiliser toutes les techniques dont nous disposons pour explorer le corps humain dans son état normal ou pathologique et de tirer des leçons des échecs auxquels l’expérimentation animale nous a conduits. Il est temps d’entendre les chercheurs qui s’opposent, pour des raisons strictement scientifiques, à l’utilisation des animaux dans la recherche biomédicale. Pour construire une nouvelle biologie, une nouvelle attitude envers les animaux et envers les humains, il est moins nécessaires de juger les acteurs du passé que de prendre conscience des possibilités actuelles et des raisons de nos échecs sanitaires. C’est à quoi ce livre espère contribuer. L’auteur développe trois thème principaux : l’expérimentation animale, définition et chiffres ; l’expérimentation animale dans la loi et dans les faits ; les principales utilisations des animaux.

« L’animal, objet d’expériences, entre l’éthique et la santé publique »
Karine Lou Matignon – Carrière – 1998

Depuis la fin des années 70, la lutte s’intensifie entre les partisans et les opposants de l’expérimentation animale.
Les termes du débat ont cependant évolué. Aujourd’hui, d’éminents scientifiques rejettent le modèle animal, qu’ils considèrent comme un handicap pour l’avenir de la recherche et un danger pour la santé publique. Qui sont donc ces rebelles qui font figure d’hérétiques dans les milieux de la science médicale ? Quelles sont les méthodes dites alternatives qu’ils proposent de développer ? A l’inverse, en abandonnant complétement l’étude sur l’organisme animal, ne risque-t-on pas d’ignorer certaines étapes décisives et indispensables ? Les deux camps disposent d’arguments puissants.
Comment y voir plus clair ? Au terme de deux ans et demi d’enquête auprès du laboratoire de recherche, de comités de défense de l’expérimentation animale, d’entreprises ayant recours à cette méthode ou y ayant renoncé, d’associations de défense des animaux, de centres d’élevage, du milieu estudiantin, Karine Lou Matignon montre comment la question de l’expérimentation animale soulève un grand nombre de problèmes, ignorés de la plupart d’entre nous, touchant à la connaissance, à la santé, à l’économie, à l’éthique et au respect du vivant.
Ce livre original, accessible au grand public, propose une vision synthétique et nouvelle du problème, à la fois humaine et raisonnable, qui permet de dépasser une approche manichéenne et passionnelle de cette question.

« Holocauste »
Milly Schär-Manzoli – ATRA – 1991

Ce livre n’hésite pas à vous conduire dans des laboratoires de vivisection, il vous montre ce qui se pratique sur les animaux soumis aux expériences. Censure et clandestinité tombent, la vérité atroce est dévoilée par les vivisecteurs mêmes, qui ont écrit et signés 150 documents concernant leur recherches.
C’est l’actualité en matière de vivisection, pour la première fois dans un livre choquant et bouleversant. Que se passe-t-il dans les laboratoires ? A quelles expériences sont soumis les animaux ? Les pratiques, le trafic, les élevages, les lois qui réglementent la vivisection, quelques aspects du lobby sont révélés. un cri de douleur que tous doivent connaître et faire connaître, car se taire signifie être complice.

« L’impératrice nue »
Hans Ruesch – Ed.Nenki

Ce nouvel écrit de Hans RUESCH est la suite logique de son livre sensationnel “Expérimentation animale – Honte et échecs de la médecine”. Il expose comment, avec l’aide des agences de presse et par la vénalité des mass-médias, le public a subi un lavage de cerveau le poussant à mettre “soins médicaux” et “santé” sur un même pied d’égalité, alors qu’en réalité il s’agit précisément du contraire : la médecine moderne est devenue à présent la source primordiale des maladies.
C’est ainsi qu’en un an, 1,5 million d’Américains ont dû être hospitalisés par suite de l’administration de médicaments qui auraient dû les “guérir” d’une chose ou d’une autre.
L’expérimentation animale, immanquablement trompeuse, est évidemment l’alibi forgé par la Puissance Médicale pour extorquer de fabuleuses subventions pour une fausse recherche et pour protéger les fabricants de médicaments contre les poursuites en justice chaque fois que les suites néfastes de l’un de leurs produits ne peuvent plus être cachées.
Le présent livre fournit les preuves de ce qui est avancé et, de plus, expose au grand jour des faits que nombre d’individus puissants voudraient voir enterrés à tout jamais.

« J’accuse ! »
Milly Schär Manzoli – ATA – 1982

Saviez-vous que les analgésiques, les hormones synthétiques et les antibiotiques provoquent le cancer ? Que les psychopharmaceutiques mènent à la folie, que la plupart des maladies qui aflignet l’humanité ne sont que le résultat de traitements médicaux ? Saviez-vous que des dizaines de millions de personnes meurent chaque année pour avoit été soumises à des thérapies ordonnées par des spécialistes, que des phocomélies, des cardiopathies enfantines et des agranulocytoses peuvent être provoquées par les médicaments ?
“J’accuse !” , l’industrie pharmacologique est la grande accusée. Et avec elle, la méthode employés pour découvrir et tester leur médicaments l’expérimentation sur les animaux, dont l’échec scientifique a été sanctionné par des médécins et des chercheurs…

« La vivisection »
Emile potelle – Editions de la Coalition Mondiale pour l’Abolition de la Vivisection – 1980

Sait-on toute l’horreur des expériences de vivisection ? Sait-on que l’on cuit vifs des animaux au four, qu’on leur brûle les yeux et la peau aux produits chimiques, qu’on les perfore au laser, qu’on leur détruit le cerveau à l’acide, et tout le corps aux radiations, qu’on leur écrase les pattes au marteau et quon comme sur eux mille autres crimes… !
Seveso !… Love Canal !… Des populations entières frappées par la terrible dioxine… les yeux s’ouvrent !… La même firme qui teste la dioxine sur les animaux, a fait la guerre aux Vietnamiens en produisant les défoliants, et maintenant subsidie les polices politiques et les camps de torture en Amérique Latine !… On découvre que l’expérimentation sur l’animal, utilisée comme preuve, est en fait à l’origine de la prolifération des toxiques et de la pollution mondiale, tout comme elle est à l’origine de la thalidomide, du stiboestrol et de cent autres substances produisant chez l’homme malformations, accidents héréditaires et cancers congénitaix… La vivisection, c’est la guerre déclarée à la vie, à travers l’animal…

« Honte et échec de la médecine, (précédemment publié sous le nom “Ces bêtes qu’on torture inutilement”) »
Hans Ruesch – Ed.Pierre Marcel Favre – première édition 1980

Bien sûr, nous connaissons l’opinion générale : “la vivisection est parfois cruelle, mais elle sauve des vies. A choisir entre un chat et un enfant, de choisis l’enfant.” Mais s’il s’agissait d’une monstrueuse tromperie, due à la coalition d’une industrie pharmaceutique toute puissante et d’une certaine médecine qui a tournée le dos à Hippocrate, l’antivivisectionniste de la première heure ?
Ce livre est accablant pour la recherche actuelle : il fait une démonstration éclairante des contre – vérités danslesquelles baigne notre société.